Marre de rester enfermés ? Voilà pourquoi vous devriez jouer à Trivial Pursuit !

Marre de rester enfermés ? Voilà pourquoi vous devriez jouer à Trivial Pursuit ! Posted on 21 avril 2020Laissez un commentaire


Le fait de ne pas pouvoir bouger est particulièrement difficile à supporter pour l’être humain. En 2014, une expérience psychologique a montré que la plupart des participants préféraient recevoir une décharge électrique plutôt que de rester 15min assis sur une chaise sans rien faire[1] ! D’autres études[2] montrent que le fait d’explorer notre environnement provoque en nous la libération de dopamine (hormone du bonheur). D’ailleurs, notre cerveau préfère les milieux enrichis, pleins d’objets et de couleurs variées et variables. Notre cerveau aime la nouveauté, la découverte et le mouvement.

Nous avons donc réellement besoin de bouger et d’explorer notre environnement. Cela a constitué un avantage certain pour la survie de notre espèce (pendant longtemps il était nécessaire de découvrir de nouveaux territoires ou de nouvelles ressources pour assurer sa survie). Aujourd’hui notre cerveau continue de nous récompenser (en nous donnant de la dopamine) chaque fois que nous partons explorer le monde !

Que se passe-t-il alors lorsque nous ne pouvons pas bouger ou explorer le monde ?

La théorie de la frustration-agression (Dollard, Miller, Sears, Berkowitz…) montre que l’impossibilité de satisfaire ses désirs favorise les comportements agressifs vis-à-vis de la première personne venue. Ainsi, si vous accumulez les frustrations au boulot sans pouvoir y réagir, il y a des chances que vous vous défouliez sur vos proches le soir venu !

La situation de confinement est source de nombreuses frustrations et on constate malheureusement une hausse des violences conjugales[3]

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de satisfaire notre besoin d’exploration de de mouvement en restant confiné ! Comment ? En jouant (quizz, culture générale, jeux qui stimulent la curiosité pour des dates, personnages célèbres, noms d’animaux…) en effet, ce type d’activité fait « bouger nos représentations mentales » et provoque la libération de dopamine[4], comme si on bougeait ou qu’on explorait le monde !

Ceci est une synthèse d’un article écrit en Mars 2020 par Sébastien Bohler pour la revue Cerveau & Psycho. Article disponible ici : https://www.cerveauetpsycho.fr/sr/cerveaux-confines/sevader-malgre-le-confinement-19047.php


[1] Etude disponible ici : https://science.sciencemag.org/content/345/6192/75

[2] Etude disponible ici : https://iris.ucl.ac.uk/iris/publication/253583/3 et ici https://www.wizdom.ai/publication/10.1016/J.NEUBIOREV.2009.08.006/title/novelty_related_motivation_of_anticipation_and_exploration_by_dopamine_nomad_implications_for_healthy_aging

[3] Source : https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200329.OBS26760/hausse-des-violences-conjugales-pendant-le-confinement.html

[4] Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25284006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *